BOLD EAGLE gagne devant une étonnante Bélina Josselyn

Bold Eagle résiste à Bélina Josselyn

Bold Eagle résiste à Bélina Josselyn

Malgré la qualité des trois précédents groupes de ce lundi 22 août, tous les passionnés n’attendaient qu’une chose à Vincennes, le Prix Jockey (groupe II – 5 ans – 2700 mètres GP) et la présence du crack Bold Eagle. Le fils de Ready Cash n’a pas failli à sa tâche, malgré l’étonnante fin de course de Bélina Josselyn.

1/10, non, non, vous n’êtes pas à la fin des années 1980 et un certain Ourasi, mais trente ans plus tard avec le « Usain Bolt » du trot, Bold Eagle (n°9). Franck Nivard, qui retrouvait son phénomène pour l’occasion, n’a pas pris de risque, s’emparant rapidement des commandes de l’épreuve. Après un petit relais avec Briac Dark (n°5 – F. Anne), il a pu contrôler les débats à un train peu soutenu. Au début de la ligne droite, le fils de Ready Cash a placé une vive accélération, se détachant sans coup férir du peloton. Si on s’attendait à le voir « gagner d’une rue » comme à son habitude, la belle alezane Bélina Josselyn (n°7 – J-M. Bazire) a fourni une étourdissante fin de course, inquiétant même Sébastien Guarato : « C’est l’une des premières fois qu’une rivale finit à côté de nous.C’est la seule que je craignais avant le coup. Bold a l’avantage de démarrer vite. Ensuite, Franck a pu contrôler. A 10 jours du grand rendez-vous, il est prêt. Boléro Love s’est également bien comporté, après un parcours le nez au vent. Beau Gamin sera revu dans le « Normandie », Billie de Montfort ira à Wolvega.»
Maintenant, Bold Eagle sait où est le poteau à Vincennes et a certainement pensé que le travail était fini. Il donne rendez-vous à Bélina Josselyn et Bird Parker, le 3 septembre à Vincennes, dans leCritérium des 5 ans.    
A distance, Boléro Love (n°6 – G. Gelormini) et Billie de Montfort (n°8 – D. Thomain) complètent le triomphe de la Team Guarato.

revoir la course :

La réaction de Franck Nivard :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.