LES RECLAMERS:

Dans ces épreuves, les chevaux sont mis aux enchères et présentent la particularité d’offrir à la vente à l’issue de la course les chevaux qui y sont présentés, après la course et au plus offrant, selon le principe de bulletins secrets déposés dans une urne ,  Il arrive aussi que certains propriétaires ou entraîneurs « défendent » leur cheval en faisant eux-mêmes une offre.. Chaque cheval porte un poids qui est fonction de sa mise à prix, fixée par son entourage.

Les courses « à réclamer » sont nombreuses et présentent la particularité d’offrir à la vente à l’issue de la course les chevaux qui y sont présentés. Les prix de vente, appelé « taux de réclamation » sont fixés avant la course et peuvent être différents avec plusieurs niveaux selon l’âge ou les gains des chevaux. La fourchette des prix varie généralement de 5.000€ à 25.000€, au-delà il s’agit de très bons chevaux , pourquoi les entraineurs vendent un cheval et bien les raisons sont diverses : valeur handicap trop haute , petits soucis de santé nécissitant des soins , perte de moral allègement d’éffectif raisons financières , etc…

 

LES HANDICAPS :

Le principe de ces épreuves est d’égaliser les chances des différents concurrents , en leur attribuant des poids différents, selon leurs performances passées et leur supposée qualité. Dans une écrasante majorité, les paris à la carte, tiercé/quarté+/quinté+, sont proposés dans les courses à handicaps. La règle d’usage, dans le plat, veut qu’un kilo, de plus ou de moins, corresponde à un avantage ou une pénalisation d’une longueur.

Le poids porté par chaque cheval est la résultante de la valeur (estimée en kilos par le service des handicapeurs) à laquelle s’ajoute ou se retranche la référence de la course du jour. Pour qu’un cheval ait une valeur dans un handicap, il doit avoir couru au moins trois fois Pour les jeunes chevaux le but est de remonter l’alphabet des courses pour se hisser au plus haut niveau possible.

  • Course G (allocations de 13.000 à 21.000 euros)
  • Course F (allocations de 14.000 à 21.000 euros)
  • Course E (allocations de 22.000 euros)
  • Course D (allocations de 23.000 à 28.000 euros)
  • Course B (allocations de 29.000 à 34.000 euros)
  • Course A (allocations de 37.000 à 57.000 euros)
  • Listed Race (allocations de 52.000 à 122.000 euros)
  • Groupe III (allocations de 80.000 euros). 56 chaque année en France
  • Groupe II (allocations de 130.000 euros). 28 chaque année en France
  • Groupe I (allocations de 250.000 à 2.000.000 euros)