Prix de Washington : Un Mec d’Héripré , Made in Bazire

Un Mec d'Héripré s'offre un nouveau groupe.

Un Mec d’Héripré s’offre un nouveau groupe.

Alors qu’on s’attendait à le voir très rapidement en tête du Prix de Washington, groupe II disputé ce samedi 2 juillet à Enghien, Jean-Michel Bazire l’a joué beaucoup plus fine en laissant au début Aladin d’Ecajeul (5 – Eric Raffin), comme d’habitude très tendu, en tête, mais surtout Robert Bi (4 – Robin Bakker), son principal adversaire, à trois le nez au vent, puis à deux. Dans la ligne droite, le représentant de Paul Hagoort se cassait littéralement les dents sur le champion de Fabrice Souloy, qui ne faisait que reprendre du champ sur ses rivaux. Avec un chrono de 1’09’’9, il ne bat pas le record deRapide Lebel, mais offre, tout de même, un troisième « Washington » à Fabrice Souloy après Première Steed et Commander Crowe.

 

JMB peut encore être tout sourire : « Il ne faut pas s’endormir avec lui. Avec sa grande amplitude, ce ne le dérange d’être sur le pied de 1’10. Ensuite, nous avons été facile. C’est un cheval incroyable. »

 

Robert Bi conserve donc le premier accessit devant le bon finisseur, Univers de Pan (1 – Philippe Daugeard), finalement quatrième derrière Aladin d’Ecajeul, maintenu après enquête.

 

Le pensionnaire de Fabrice Souloy pourrait désormais être revu dans le St Michel Ajo, à Kouvola avant de pourquoi pas s’envoler pour les Etats-Unis pour participer à l’International Trot à Yonkers.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.