Prix Jean Prat : Plus que 9 après le forfait de Dicton

Samedi 11 Juin 2016;Chantilly;PRIX PAUL DE MOUSSAC - G3;Grégory BENOIST;AL SHAQAB RACING;Jean-Claude ROUGET;Viktor TIMOSHENKO;SCOOPDYGA - CHOURAQUI Elliott

Après l’annonce des montes, nous en avons la confirmation : ils seront bien 9 chevaux en lice dans le Prix Jean Prat, Groupe I programmé à Chantilly ce dimanche 10 juillet, dont Zelzal (photo de une), lauréat du Prix Paul de Moussac.

Ils seront finalement 9 à s’affronter sur les 1.600m de la piste de Chantilly ce dimanche à l’occasion duPrix Jean Prat. Ce Groupe I réservé aux 3 ans a été remporté l’an dernier par Territories, le poulain d’André Fabre. L’entraineur cantilien ne sera pas représenté cette année.

Après 7 partants en 2014 et 8 l’an dernier, nous notons une légère hausse cette année, puisque l’on retrouve 6 poulains et 3 pouliches au départ.

Un temps annoncé au départ, le protégé de Gianluca Bietolini, Dicton, récent 3e du Prix du Jockey Club et de la Poule d’Essai des Poulains, sera finalement le grand absent de cette course. Joint par téléphone ce jeudi midi, l’entraineur italien explique : « Le cheval ne m’a pas donné la même impression lors de son dernier travail que lors du printemps. C’est un cheval qui a l’habitude de nous montrer quand il est prêt à courir, et nous ne voulons pas l’exposer au combat de trop. Nous faisons l’impasse, mais le cheval n’a pas de problème. »

Dicton

Zelzal, qui porte les couleurs d’Al Shaqab Racing, monte en puissance au fil de la saison. Ce débutant à 3 ans se présentera au départ avec de fortes ambitions après sa déception dans la dernière Poule d’Essai (11e). La grosse impression qu’il a dégagé lors de sa victoire dans le Prix Paul de Moussac(Gr.III) fait du poulain de Jean-Claude Rouget l’un des principaux prétendants à la victoire. Il sera accompagné d’un leader, Positive Vibration.

Présentée par l’allemand Markus Münch, Spectre sera également une première chance. Lauréate d’un Groupe III à Maisons-Laffitte pour sa rentrée, elle reste sur une 5e de la dernière Poule d’Essai des Pouliches.

Le dernier représentant français est Alignement, entrainé par Carlos Laffon-Parias. Décevant dans laPoule d’Essai des Poulains (12e), il vient de gagner plaisamment une course B à Lyon-Parilly.

 

Les étrangers en supériorité numérique

Ils seront 5 chevaux étrangers à défier les 4 français au départ de cette épreuve.

Parmi ceux-ci, l’anglaise Nemoralia devrait représenter le plus gros danger. Déjà 2e de Groupe I à deux et trois ans, elle vient d’être devancée par Qemah dans les Coronation Stakes (Gr.I) à Ascot, où elle était favorite.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.