Robert Bi vise le doublé New York / Washington

Brillant vainqueur du Prix de New York (GIII) le 18 juin dernier, Robert Bi vise le doublé ce samedi dans le Prix de Washington (Groupe II).

Le Prix de Washington est ouvert à des trotteurs âgés de 4 à 10 ans sans plafond de gains sur la distance de 1609 mètres autostart. Dix compétiteurs sont en lice dans cette édition 2016 avec notamment Robert Bi, qui peut espérer doubler la mise après son succès acquis il y a deux semaines dans le Prix de New York. Analyse.

Partants et pronostics du Prix de Washington (Groupe II)

Robert Bi avec le 4

Fils de Toss Out entraîné par Paul Hagoort, Robert Bi (404) n’avait plus été revu depuis sa 2ème place du Prix Ténor de Baune le 27 décembre 2015 lorsqu’il a pris le départ du Prix de New York (GIII) ici-même il y a deux semaines. Très prêt, Robert Bi (404) n’a laissé aucune chance à ses adversaires dans la phase finale, gagnant en champion face à une Africaine très percutante.

Une nouvelle fois piloté par son fidèle driver Robin Bakker, Robert Bi (404) a parfaitement les moyens de doubler la mise ce samedi, sur le parcours des 1609 mètres autostart qui va lui convenir à merveille. En outre, il a hérité du bon numéro 4 derrière les ailes de la voiture et rappelons qu’il n’est autre que le tenant du titre…

Un Mec d’Héripré de retour au top

Souvent perturbé par des ennuis de santé, Un Mec d’Héripré (406) réalise enfin à 8 ans un printemps plein.Troisième du Prix de l’Atlantique gagné par Lionel ici-même le 23 avril, il a triomphé une semaine plus tard à Argentan en 1’10 »0 dans le Critérium de Vitesse de Basse-Normandie (GII). Le protégé de Fabrice Souloy a ensuite pris la deuxième place du Prix des Ducs de Normandie (GII) à Caen, la troisième de la finale de l’Elitloppet (GI) après avoir gagné sa batterie, avant de conclure encore troisième dans le Grand Prix d’Oslo. Même ferré et avec le 6, c’est une priorité ce samedi, associé à Jean-Michel Bazire.

Aladin d’Ecajeul revient bien

Troisième du New York derrière Robert Bi et Africaine, Aladin d’Ecajeul (405) n’a plus son niveau d’antan mais il a quand même tracé une ligne droite prometteuse dans la course de référence. Univers de Pan (401) reste sur deux performances de choix : troisième du Prix Kerjacques (GII) à Vincennes et deuxième du Kymi Grand Prix (GI) en Finlande. Pascia’Lest (402) est capable d’aller très vite, notamment dans les premiers mètres de course. C’est un placé potentiel, avec le 2 derrière la voiture et Pietro Gubellini à son sulky. Franck Nivard pilotera quant à lui la véloce Princess Grif (403), qui peut se rappeler à notre bon souvenir…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.